Dora Salce Pianist

Biographie

(placeholder)

Dora Salce entame une formation de danseuse classique en Italie à l’âge de trois ans, et montre très tôt de grandes dispositions artistiques. L’apprentissage de la danse lui permet avant tout de développer une sensibilité particulière pour la musique classique, marquant celle-ci de manière décisive.

A l’âge de 13 ans, Dora Salce décide d’apprendre le piano. Son talent exceptionnel, sa force d’expression communicative et sa créativité sont rapidement remarqués et vivement encouragés.

Elle remporte bientôt de nombreux concours en Italie, notamment celui de Terramo, lors duquel le célèbre violoniste Felix Ayo la qualifie de «talent exceptionnel», déclarant à son sujet: «Dora Salce fait preuve d’une grande musicalité et d’une parfaite maîtrise de l’instrument. Malgré son jeune âge, elle a su trouver un parfait équilibre entre sa sensibilité personnelle et les possibilités de l’instrument, tout en développant un sens de l’autocritique qui la rend aussi libre qu’attentive envers le jugement et l’avis d’autrui.»

Seulement deux ans plus tard, à l’âge de quinze ans, elle remporte le concours de piano Premio Seiler à Rome, puis donne ses premiers concerts en Allemagne sur les pianos à queue de la maison Seiler. Elle conquiert le public par le professionnalisme et la sensibilité de ses interprétations.

Après son diplôme de piano, obtenu avec mention auprès de Filomena Montopoli au Conservatoire Luisa D’Annunzio de Pescara (Italie), Dora Salce continue ses études au Conservatoire Supérieur de Musique de Karlsruhe (Allemagne) auprès du professeur Michael Uhde, où elle termine ses études avec distinction. Durant cette période, elle enregistre «Les années de pèlerinage en Suisse» de Franz Liszt pour le studio de Karlsruhe de la Südwestrundfunk (SWR).

En 2006, elle passe le très strict examen d’entrée dans la classe de maître de Rudolf Buchbinder, à l’Académie de Musique de Bâle (Suisse). Au cours des trois années suivantes, ses talents musicaux exceptionnels continuent d’être encouragés de manière ciblée. Rudolf Buchbinder qualifie son travail en ces termes: «une sensibilité profonde, une technique brillante et une forte personnalité musicale».

Grâce à une bourse d’études de la Fondation Animato, elle poursuit ses études à l’Ecole Normale de Musique de Paris (France), et approfondit ses compétences musicales auprès du professeur Marian Rybicki. Là encore, elle obtient le Diplôme Supérieur d’Enseignement avec distinction.

En 2011, elle réussit son master en Specialized Music Performance auprès de Friedeman Rieger, à la Haute Ecole des Arts de Zurich (Suisse). Elle y suit un cours instrumental de clavecin qui marque de manière déterminante et renforce son empathie pour les oeuvres de Domenico Scarlatti.

Dora Salce élargit son champ d’expérience musicale sur le plan international par des cours de maître auprès de Boris Petrushansky (Imola, Italie), Robert Benz (Mannheim, Allemagne), Irina Berkowich (Jérusalem, Israël), Yonty Solomon (Londres, Grande-Bretagne), Christoph Berner (Bâle, Suisse), Evgeni Koroliov (Hambourg, Allemagne), Pavel Vernikov (Zurich, Suisse), Joaquin Soriano (Fulda, Allemagne), Homero Francesch (Zurich, Suisse) et Bruno Canino (Milan, Italie).

Les honneurs remportés au fil des ans témoignent de son immense talent musical: de 2002 à 2004, une bourse lui est allouée par la Fondation Cini à la Biennale de Venise et lui permet de suivre les cours du professeur Eugenio Bagnoli; en 2006, elle remporte le premier prix au Concours international de piano à Guardiagrele (Italie); en 2009, elle est lauréate de la Fondation Husmann et de la Fondation Allegro (Zurich, Suisse) puis, en 2010, de la Fondation pour des bourse d’études Italo-Suisse (Genève, Suisse). Depuis sa réussite remarquée au concours de piano de la Yamaha Music Foundation of Europe, à Genève, en 2008, elle est souvent invitée à jouer sur des pianos à queue Yamaha.

Dora Salce honore des engagements comme soliste et comme chambriste dans le monde entier.

Elle s’est produite lors de concerts dans des salles renommées:

Auditorium del Caravita, Teatro di Marcello, Rome (Italie) Biennale, Teatro La Fenice, Venise (Italie) Teatro Flaiano, Pescara (Italie) Basilica Santa Maria di Loreto, Forio, Ischia (Italie) Philharmonie, Kleiner Saal, Berlin (Allemagne) Tribühne Norderstedt, Hambourg (Allemagne) Velte Saal, Hochschule für Musik, Karlsruhe (Allemagne) Seiler Konzertsaal, Kitzingen-sur-le-Main (Allemagne) Conservatoire de Musique, Genève (Suisse) Grosser Saal, Hochschule für Musik, Zurich (Suisse) Angelika-Kaufmann-Saal, Schwarzenberg, (Autriche) Alfred Cortot Saal, Paris (France) Philharmonic Hall, Lviv, (Ukraine)

Dora Salce possède un vaste répertoire, qui s’étend des oeuvres baroques à la musique contemporaine et comprend, en sus, divers programmes de musique de chambre, des concerts pour piano et orchestre, mais aussi des pièces novatrices pour soliste, issues des 20e et 21e siècles. Elle promeut avec conviction la musique contemporaine.

Dora Salce est professeur de piano au Conservatoire Umberto Giordano, Foggia, Italie.